Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Santé et Sagesse de la Terre, Raphaël Colicci

Se déroulait le 3 et 4 février 2018 à Aix-les-bains le congrès « Soigner l’Homme, sauver la Terre » par Sens & Symboles du Dr Olivier Soulier. Nous avons eu l’occasion d’y rencontrer Raphaël Colicci, Thérapeute , Agriculteur, créateur de conservatoires de la biodiversité nourricière et de nouvelles filière agricole produisant des alicaments. Découvrez notre entretien exclusif.

Sens et Symboles a organisé ce congrès, pour réunir différentes personnalités qui œuvrent, chacune dans leurs domaines de compétence, pour un réel équilibre écologique entre l’être humain et la planète. Redécouvrez l’intégralité des conférences.

Commander le DVD du congrès « Soigner l’Homme, sauver la Terre »

Photographe Nicolas Abraham www.nicolas-abraham.fr

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

2 Commentaires

  1. Isabelle

    Des vers de terre et des hommes. Marcel Bouché.

    https://www.youtube.com/watch?v=xO-Lau62zCg

    Attention, âmes sensibles, ne pas lire,

    Mon papy et ma mamie ont retourné toute la maisonnée afin de trouver d’ou venait cette odeur a faire péter d’effroi les narines.

    Petites, ma soeur et moi, nous allions avec tonton pêcheur, derrière la vieille cabane, fouiller dans le gros tas de compost, pour remplir les boîtes qu’il emmènerai au bord de l’eau.

    Ma soeurette grande assidue du jeu, la dinette, s’amusait a couper les vers de terre en petits bouts, pour en faire profiter sa poupée. A l’époque les poupées avaient une ouverture pour la tétine, le biberon, mais le corps était fait de paille. Elle avait même agrandi l’orifice afin que ces pauvres vers descendent plus facilement.

    Un jour elle a osée s’attaquer a mon nounours. 🙂

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.