Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Soyons moins lait

Vous avez déjà vu une vache boire du lait ? Le lait, c’est fait pour les veaux, pas pour les hommes ! Les produits laitiers sont désormais transformés, la vache reçoit de la pénicilline pour produire toujours plus. Une bonne vache normalement mange de l’herbe.

Or, il faut savoir que les protéines de lait des animaux (surtout celles de la vache, mais aussi de la brebis et de la chèvre) ne conviennent pas du tout à l’homme. Il peut les supporter en petites quantités mais lorsqu’il en mange beaucoup, elles deviennent toxiques car il n’a pas le même tube digestif ni le même processus de digestion qu’un veau ! Et avec le temps, les problèmes de santé apparaissent…

Pourquoi une femme sur 10 est atteinte d’un cancer du sein en occident en comparaison avec 1 sur 10 000 en Chine ?

Les Chinois ne consomment pas de produits laitiers. Le nom familier du cancer du sein en Chine est « La maladie des femmes riches » car elles mangent de la glace ou du fromage comme à Hong Kong.

Les études démontrent de plus en plus le lien entre lait et cancer. Alors comment nos chers produits laitiers, tant aimés et adulés, sont-ils aussi néfastes pour notre organisme? Les chercheurs commencent à trouver une augmentation du risque de cancer du sein et de la prostate chez les personnes qui consomment du lait.

Le lait maternel est un aliment parfait pour le bébé mammifère. Il ne peut  pas manger la nourriture des adultes. Mais le lait contient un élément chimique puissant qui se nomme le facteur de croissance insuline ou IGF-1, que l’on trouve naturellement chez les filles pubères car il favorise le développement des seins. Cette substance chimique, conçue pour stimuler la croissance, pourrait aussi favoriser la croissance anarchique des cellules.

Plus de 70% de la population mondiale ne digère pas le sucre du lait, le lactose ! C’est quand même pas rien non ? La nature nous dit-elle tout simplement que désormais le lait n’est plus fait pour nous ?

Le réel problème en fin de compte

Le lait que nous buvons depuis les années 1960 n’est plus le même que celui d’avant ; en effet auparavant les vaches mangeaient de l’herbe, ce qui est rarement le cas de nos jours. Le lait se trouve donc dénaturé à cause de la mauvaise alimentation de l’animal et surtout du stress généré par son organisme.

Intolérant ou non?

La méthode est simple : Arrêtez le lait pendant plusieurs semaines et observez les effets sur votre santé. Vous avez moins d’acné, d’allergie, de ballonnement, une forme générale plus tonique… ? Alors je vous encourage à suivre les conseils sans lactose et sans caséine pour prévenir ces nouvelles maladies liées à l’industrialisation de notre nouveau développement du mode de vie occidental.

Notre émission radio « Alimentation et Nutrition sans gluten ni laitages » avec Marion Kaplan

 

Alimentation et Santé, une question de bon sens, Thierry Souccar

Maladies Inflammatoires Chronique de l’Intestin

La paléobiotique

Quelques références

S'abonner gratuitement à notre lettre